Les jeunes qui ont eu 18 ans en 2019 ou qui auront 18 ans avant le référendum du 6 septembre 2020 sont inscrits automatiquement sur la liste électorale générale et, pour certains, sur la LESC (liste électorale spéciale consultation).

L’inscription automatique sur la liste électorale générale

Chaque Français qui devient majeur est inscrit automatiquement sur la liste électorale générale, à condition qu'il se soit fait recenser au moment de ses 16 ans. Cette inscription est effectuée dans le cadre de la révision annuelle des listes.

Pour l’année 2020,

  • les jeunes nés entre le 26 mai 2001 et le 29 février 2002 seront inscrits à partir du 1er mars 2020 ;
  • les jeunes nés entre 1er mars 2002 et le 14 mars 2002 seront inscrits avec effet à compter du 14 mars 2020 ;
  • les jeunes nés entre 15 mars 2002 et le 05 septembre 2002 seront inscrits avec effet à compter du 5 septembre 2020.

Si l'inscription automatique ne peut pas avoir lieu (recensement tardif, recensement hors de Nouvelle-Calédonie…), le jeune doit effectuer une démarche d’inscription volontaire auprès de sa mairie.

Vérifiez votre inscription sur le site www.electeur-nc.fr.

Inscription automatique sur la Liste Électorale Spéciale Provinciale (LESP) pour les jeunes majeurs

Les jeunes majeurs inscrits automatiquement sur la liste électorale générale sont également proposés à l’inscription sur la liste électorale spéciale provinciale.

Ceux qui remplissent un des critères pour être inscrit sur la liste électorale spéciale provinciale seront donc inscrits. Ces critères, définis à l’article 188 de la loi organique du 19 mars 1999 relative à la Nouvelle-Calédonie sont :

  • Soit avoir un des parents remplissant les conditions « pour être électeur au scrutin du 8 novembre 1998 » sur l'Accord de Nouméa. Cela  correspond, pour le parent, au respect des conditions fixées au a) de l’article 188 de la loi organique relative à la Nouvelle-Calédonie. Deux situations alternatives permettent de satisfaire à cette condition :
    • soit le parent était inscrit sur la liste électorale établie pour la consultation du 8 novembre 1998,
    • soit le parent n’était pas inscrit sur la liste électorale établie pour la consultation du 8 novembre 1998 mais remplissait les conditions pour être électeur au scrutin du 8 novembre 1998 ;
  • Soit justifier à titre personnel de dix ans de domicile continu en Nouvelle-au 31 mai 2020 et avoir un des parents inscrit sur la liste électorale générale de 1998 .

Ce sont les mairies qui sont chargées de réunir les éléments pour constituer ces dossiers d’inscription automatique pour qu’ils soient examinés par les commissions administratives spéciales.

Pour plus de sureté, il est possible de déposer un dossier de demande d’inscription sur la LESP avec les pièces justifiant du respect d’un des critères d’inscription avant le 31 décembre pour une prose en compte l'année suivante. .

Inscription sur la Liste Électorale Spéciale pour la Consultation (LESC) pour les jeunes majeurs

Certains jeunes seront également proposés à l’inscription automatique sur la liste électorale spéciale consultation. Il s’agit des jeunes majeurs respectant l’un des critères suivants :

  • avoir ou avoir eu le statut civil coutumier ;
  • être né entre le 1er janvier 1989 et le 5 septembre 2002, avoir fait l'objet d'une inscription d'office sur la liste électorale provinciale, et avoir l’un de ses parents qui a été inscrit sur la liste électorale spéciale de 1998 (critère de l'article 218-2-II- 4).
  • être né en Nouvelle-Calédonie et avoir fait l'objet d'une inscription d'office sur la liste électorale provinciale.

Demande d’inscription volontaire sur la LESC

Ceux qui ne relèvent pas d’un cas d’inscription automatique sur la LESC mais qui remplissent tout de même un des critères pour y figurer doivent déposer un dossier d’inscription. Les demandes d'inscription doivent être effectuées avant le 31 décembre pour être prises en compte l'anée suivante.

 

=> S'inscrire sur la liste électorale spéciale pour la consultation

Ils en parlent...