La carte électorale spéciale

 Capture carte électorale spéciale

Une carte électorale spéciale pour les élections provinciales sera éditée pour tous les nouveaux électeurs. Cela concerne uniquement les nouveaux électeurs depuis les élections provinciales de 2014, ainsi que ceux qui ont déménagé et demandé un changement de bureau de vote depuis 2014. Ces cartes seront envoyées par voie postale ou mises à disposition des électeurs dans leur bureau de vote.

Ceux qui étaient déjà électeurs aux précédentes élections provinciales et qui n’ont pas déclaré de changement d’adresse voteront avec leur ancienne carte.

Si vous ne retrouvez pas votre ancienne carte électorale spéciale reçue en 2014 ou si vous ne recevez pas celle éditée cette année, ce n’est pas un problème, vous pourrez vous présenter dans votre bureau de vote habituel muni simplement de votre pièce d'identité. Dans ce cas, appelez votre mairie pour qu’elle vous confirme que vous êtes bien présent sur la liste électorale et qu’elle vous indique votre bureau de vote.

 

La propagande électorale adressée la semaine précédant les élections

Vous recevrez la propagande électorale des partis politiques à cette même adresse, ainsi que les bulletins de vote, dans la semaine qui précède le scrutin.

 

Les horaires d’ouverture des bureaux de vote

Les bureaux de vote seront ouverts le dimanche 12 mai de 8h à 18h dans toutes les communes de Nouvelle-Calédonie.

Pour connaitre votre bureau de vote, il suffit de consulter votre carte électorale ou de demander à votre mairie.

 

Quels papiers apporter pour voter ?

Vos papiers d'identité

Il faudra vous rendre dans votre bureau de vote muni d’une pièce d’identité officielle comportant une photo. Les pièces d’identité admises pour voter en Nouvelle-Calédonie pour les élections provinciales sont :

  • Carte nationale d'identité y compris si elle est périmée ;
  • Passeport y compris s’il est périmé ;
  • Permis de conduire en cours de validité ;
  • Carte d'identité d'élu local avec photographie, en cours de validité, délivrée par le représentant de l'État;
  • Permis de chasser avec photographie, en cours de validité, délivré par les provinces;
  • Carte du combattant de couleur chamois ou tricolore en cours de validité ;
  • Carte d'invalidité civile ou militaire avec photographie en cours de validité ;
  • Carte d'identité de fonctionnaire de l'État avec photographie en cours de validité;
  • Carte d'identité ou carte de circulation avec photographie, en cours de validité, délivrée par les autorités militaires;
  • Carte de famille nombreuse avec photographie délivrée par la Société nationale des chemins de fer ;
  • Carte vitale avec photographie en cours de validité ;
  • Carte d'identité de parlementaire avec photographie, délivrée par le président d'une assemblée parlementaire ;
  • Récépissé valant justification de l'identité en cours de validité, délivré en échange des pièces d'identité en cas de contrôle judiciaire.

La carte électorale ne comporte pas de photographie, elle ne constitue donc pas une pièce d'identité et ne permet donc pas à elle seule de pouvoir voter

Votre carte électorale

La carte d’électeur n’est pas obligatoire pour voter. Mais elle vous permet de connaitre votre bureau de vote, notamment lorsqu’il y a plusieurs bureaux dans le même lieu de vote. Elle permet également aux assesseurs qui tiennent le bureau de vote de vous retrouver plus facilement sur la liste d’émargement.

Cependant si vous ne la recevez pas ou si vous l’avez perdue, cela ne vous empêchera pas de voter le 12 mai.

 

Comment cela se passe dans le bureau de vote ?

  • L'électeur se présente à la table où sont déposés les bulletins et les enveloppes.
  • Il doit présenter sa pièce d’identité et si possible sa carte d’électeur. Son inscription sur les listes électorales est vérifiée.
  • Il prend une seule enveloppe, et au moins deux bulletins différents. Cette étape est importante afin de préserver la confidentialité du vote. L'électeur peut également se rendre au bureau de vote avec les documents électoraux qui lui ont été envoyés à son domicile et ne prendre aucun bulletin.
  • L'électeur se rend à l'isoloir. Le passage par l'isoloir est obligatoire dans tous les cas afin de garantir le caractère secret et personnel du vote.
  • L'électeur se présente devant l'urne avec ses papiers d’identité et le président du bureau ou son suppléant vérifie son identité en lisant à voix haute la pièce d'identité ou la carte électorale qu'il lui présente.
  • L'électeur introduit lui-même l'enveloppe dans l'urne.
  • L’électeur signe alors la liste d'émargement en face de son nom. Et on lui rend sa carte électorale tamponnée de la date du scrutin.

 

Fermeture des bureaux de vote

À 18h, les bureaux de vote fermeront leur porte pour que le dépouillement des bulletins puisse commencer. En cas d’affluence, les personnes arrivées dans l’enceinte du bureau de vote avant 18h pourront voter au-delà de 18h.

Les résultats sont ensuite transmis au Haut-commissariat qui les centralise.

Parlons-en...

  • Référendum 2018

    Qui peut voter aux élections provinciales ?

    La loi organique de 1999 prévoit des critères spécifiques pour pouvoir voter aux élections provinciales.

    + d'infos
  • Les listes électorales

    INFOS VOTE

    Carte électorale, horaires des bureaux de vote, papier à apporter pour voter… Retrouvez toutes les informations pratiques relatives au scrutin du 12 mai prochain dans cette rubrique.

    + d'infos
  • Élections provinciales 2019

    Si j’ai 18 ans en 2019, est-ce que je pourrai voter ?

    Les jeunes qui atteignent leur majorité jusqu’à la veille du scrutin c'est à dire le 11 mai, peuvent voter. Ils doivent remplir certains critères.

    + d'infos